Programme

Programme 2022

Avril
Fête des Plantes de Jenzat
Samedi 2 et dimanche 3 avril
Ouverture du Musée pendant la Fête des Plantes en partenariat avec le Comité des Fêtes de Jenzat.

 

Mai
Samedi 14 mai 2022 :
Nuit Européenne des Musées « Humour et musique »
Parcours guidé sur le thème « Humour et musique » départ à 18 h, 19 h et 20 h
Juin
Ouverture : samedi et dimanche de 14 h 30 à 18 h 30
– Visite exposition permanente lutherie et collections.

 

Samedi 25 juin : inauguration de l’exposition temporaire.

EXPOSITION TEMPORAIRE

« Les instruments de musiques traditionnelles aux Expositions Universelles »

du 25 juin au 25 septembre 2022

L’exposition met l’accent sur la présence des musiques de tradition orale aux expositions universelles de Paris. Les pianos et les saxophones ont souvent caché la forêt des violons tziganes, gamelans javanais et vielles de Jenzat. Les binious bretons, les cornemuses du Bourbonnais, les tambourins de Provence ont surpris les publics aux côtés des lautaris roumains et des orchestres de mandolines.

En vedette : la vielle exposée par Jean-Baptiste Pajot à l’Exposition Universelle de Paris en 1855 : un véritable chef d’œuvre de lutherie.

Films à l’auditorium.

 

Juillet et Août

Ouverture : samedi, dimanche, lundi, mardi, mercredi de 14h30 à 18h30.

 

– Visite exposition temporaire : « Les instruments de musique traditionnelle aux Expositions universelles ».

 

– Visite exposition permanente lutherie et collections.

 

Dimanche 17 juillet 2022 : « Aux origines de l’ethnographie musicale en France. Les ‘musiques pittoresques’ aux expositions universelles »

Conférence par Jean-François Chassaing à 17 h.

La conférence présente l’arrivée progressive des musiques traditionnelles (et musiques inspirées par la tradition) au programme des expositions universelles de Paris. Le nouveau concept de « musique pittoresque » s’installe par étapes et chaque exposition marque un jalon. La sensibilité romantique des artistes et des compositeurs fait alliance avec les premiers musées ethnographiques. L’exposition de 1889 dans un élan commémoratif républicain égalitaire et populaire produit un événement fondateur : « Les Concours internationaux et auditions de musiques pittoresques ». Cet événement déclenche une littérature, des analyses et des réflexions qui aboutissent, sous la conduite de Julien Tiersot, à la formalisation de l’ethnographie musicale en France.

Le texte de cette conférence a été publié dans la revue Musique-Images-Instruments, n°13, CNRS éditions.

 

En 2022 le musée propose les Tradimardis : deux musiciens en répétition autour des musiques traditionnelles le mardi à 17 h.

 

Mardi 19 juillet à 17 h : Tradimardi, cornemuse et accordéon, répertoire Auvergne. Par Pascal Chambriard et Jean-Fr. Chassaing.

 

Mardi 26 juillet à 17 h : Tradimardi, duo de musettes (ancien diapason), répertoire Bourbonnais. Par Pascal Chambriard et Jean-Fr. Chassaing.

 

Mardi 9 août à 17 h : violon et accordéon, répertoire des Montagnes d’Auvergne. Par Jean-Fr. Chassaing et Eric Cousteix.

 

Dimanche 14 août 2022

 

« Histoire de blé. Des origines au sacré. Du sacré à la marchandise »
Conférence par Pascal Billy à 17 h.
Trois céréales ont accompagné de très longue date l’humanité, le blé, le riz et le maïs. Chacune a occupé sa zone d’influence et s’est peu à peu répandue sur toute la planète. Pascal Billy s’intéresse à la première, le blé, plante majeure car base de l’alimentation un peu partout dans le monde. C’est une des premières plantes domestiquées par l’homme et des plus répandues géographiquement. Dans la civilisation méditerranéenne et européenne son importance à travers les siècles en a fait une valeur symbolique forte ; les enjeux économiques que le blé représente le situent au cœur des heurs et malheurs de l’histoire. (…)

 

 

Dimanche 28 août 2022

 

« Guitares et autres cordes pincées» »
Conférence par Jean-Luc Rongère à 17 h.
« Guitares » au pluriel. La guitare est mondialement connue. Un instrument simple et complexe, facile à emporter, trop faible, trop fort…, un instrument excessif et mal compris. Pour Jean-Luc Rongère, la guitare est une et indivisible. Toutes les différences de constructions, de timbres, d’intensités, marquent l’engouement de cet instrument à travers les siècles, les générations et les continents, pour les musiciens professionnels et amateurs. Le conférencier complète sa démonstration avec d’autres instruments à cordes pincées, comme la mandoline.

 

Septembre

Ouverture : samedi et dimanche de 14 h 30 à 18 h 30 et ouverture aux groupes sur R-V.

-Visite de l’exposition temporaire : « Les instruments de musique traditionnelle aux Expositions universelles ».

– Visite exposition permanente lutherie et collections.

 

Dimanche 4 septembre 2022 

« Chansons de tradition orale : le répertoire d’une analphabète vellave »
Conférence par Anthony Dumas à 17 h.

Le 27 septembre 1958, c’est la rencontre heureuse et quasi-miraculeuse d’une analphabète âgée et d’un jeune agrégé, deux fortes personnalités. Virginie Granouillet brille par son répertoire fourni (plus de 170 chansons toutes folkloriques au sens étroit du terme), par la qualité de son interprétation (ornementations, utilisation de modes anciens, systèmes rythmiques sophistiqués, gammes non tempérées…), et par sa prodigieuse mémoire ; Jean Dumas est remarquable par l’intérêt qu’il porte aux chansons traditionnelles bien avant le « folk revival » des années 1970, par sa grande connaissance de ce répertoire, et par sa rigueur scientifique digne d’un ethnomusicologue (il effectue ses enregistrements sur bandes magnétiques, établit des fiches au fur et à mesure des enquêtes en notant paroles et musique, et même, chose rarissime, les nombreuses variantes mélodiques : il a ainsi réalisé 178 fiches uniquement pour celle qu’il appelait sa « chanteuse préférée »)

 

Dimanche 11 septembre 2022

« L’Exposition universelle de 1937 et le régionalisme »

Conférence par Pascal Chambriard à 17 h.
Officiellement dénommée « Exposition internationale des arts et des techniques appliqués à la vie moderne », l’Exposition Universelle de Paris en 1937 se tourne vers l’avenir en plaçant la modernité au coeur de sa thématique, où l’art, est omniprésent avec un Art Déco dominant. Pourtant, c’est la première fois, par la présence du Centre Régional, que les provinces françaises s’exposent en elles-mêmes dans une Exposition Universelle. Avec ses images nourries de passé et de traditions, cette présence des provinces n’a pas paru paradoxale face à la volonté de modernité et d’internationalité affichées. Alibi touristique ou sincère reconnaissance du régionalisme comme élément de modernité de la société française ?

 

Samedi 17 et dimanche 18 septembre

JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE

-Visite guidée de l’exposition « Les instruments de musique traditionnelle aux Expositions universelles » 

départ à 14h30, 15h30, 16h30 [entrée demi-tarif]

-Visite exposition permanente lutherie et collections.

 

Octobre
Ouverture aux groupes sur R-V.

 

Novembre : Ouverture exceptionnelle pendant la Saison arbres et rosiers.
Samedi 12 et dimanche 13 novembre 2022
-Visite de l’exposition temporaire : « Les instruments de musique traditionnelle aux Expositions universelles ».
-Visite exposition permanente lutherie et collections.
Entrée demi-tarif sur présentation du billet foire.
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.