Bibliographie

Bibliographie de la vielle à roue  France et Europe

Présentée par Jean-François Chassaing. © Les amis de la vielle de Jenzat – CRMT.

 

BAINES (A.), 1992, The Oxford Companion to musical instrument, (article Hurdy-gurdy).

BEC (P.), 1992, Vièles ou violes ? Ed. Klincksieck, Paris.

BLANC (J-C.), PARIS (F.), 1981, « Barnabé, c’est l’gàrs du diable », Plein-Jeu, n°1, éditeur : association des Musiciens Routiniers.

BONO (M.), 1989, La Ghironda, storia, repertorio, tecnica esecutiva e costruzione, Arnaldo Forni editore, 220 p.

BOIS-POTEUR (F.), PISTONO (N.), 2011, La vielle à roue à l’époque baroque, répertoire et interprétation,+ [CD], éditeur : La vielle dans tous ses états.

BOIS-POTEUR (F.), PISTONO (N.), 1996, La vielle à roue en France, répertoire et mentalités, Zurfluh, 84 p.

BONNAUD (L.), 1983, « Lecture critique d’un ouvrage sur la vielle à roue », Bulletin de la Société archéologique et historique du Limousin, t. CX, Limoges, pp. 131-157.

BONNAUD (L), 1976, « À la recherche des plus anciennes vielles à roue », revue Folklore de France.

BONNAUD (L.), 1975, « Note sur une vielle à roue de facture populaire « , Bulletin de la Société archéologique et historique du Limousin, t. CII, Limoges, pp. 161-169.

BOUIN (F.), (après 1761), La vielleuse habile, ou Nouvelle Méthode Courte très facile, et très sûre pour apprendre à jouer de la Vielle, Paris, auteur, s.d.

BOULANGER (P.), 1979, « Les instruments de musique utilisés autrefois en Charentes Limousines », Ethnologia n° 10, Limoges, pp. 77-107.

BOULEISTEIX (J.-L.), 1982, Mémoire de la vielle, des troubadours et des trouvères aux fêtes de St-Chartier, Cahiers du CRDP, Limoges.

Laurence BOURDIN, «Parcours d’une vielleuse devenue vielliste créatrice», in Musique-Images-Instruments, n°16, CNRS éditions, Paris, 2016.

BRICQUEVILLE (E. de), s.d., Notice historique sur la vielle, Société Française d’imprimerie, Poitiers, 44 p.

BRÖCKER (M.), 1977, Die Drehleier, ihr Bau, ihre Geschichte, Düsseldorf : verlag der Gesellschaft zur Förderung der systematischen Musikwissenschaft, 2 vol. ( 692 – [27] p.)

CARBASUS (Abbé), 1739, Lettre de l’abbé Carbasus à M. De***, auteur du Temple du Goust, sur la mode des instruments de musique. Ouvrage curieux & intéressant pour les Amateurs de l’harmonie.

Cahier des Alpes-Maritimes, Sansougna La vielle à roue dans les Alpes méridionales, Conseil Général des Alpes Maritimes, 1991.

CARRU (P.), 1913 et 1914, « En Bresse à tort et à travers », n° 33 et 34 du Bulletin de la société des naturalistes et archéologues de l’Ain.

Catalogue, 1984, Exposition : La vielle et les luthiers de Jenzat, 14 p.

CHARLES-DOMINIQUE (L.), 1994, Les ménétriers français sous l’Ancien Régime, préface de François Lesure, Klincksieck.

Jean-François CHASSAING, « Joueurs de vielle en Bourbonnais. Transfert d’un instrument de musique, signe social et culturel», Bulletin de la Société d’émulation du Bourbonnais, tome 78, Moulins, juin 2016, pp. 89-104.

Jean-François CHASSAING, 2015, Béchonnet et les cornemuses en France, édit. Les amis de la vielle, Jenzat, 144 p. [ISBN 978-29500907-5-1]

Jean-François CHASSAING, 2014, Joueurs de vielle en France (1857-1927), collection musiques populaires inédites, édit. Les amis de la vielle, Jenzat, 144 p. [ISBN 978-2-9500907-4-4]

Jean-François CHASSAING, « Note sur la diffusion des violons en Auvergne et Bourbonnais entre 1875 et 1925 », Bulletin de la Société d’émulation du Bourbonnais, tome 76, Moulins, déc. 2013, pp. 497-517.

Jean-François CHASSAING, Le Trésor des luthiers. Catalogue et histoire des collections de la maison du luthier / Musée à Jenzat (Allier), préface de Florence Gétreau, édit. Les amis de la vielle, Jenzat, 2013, 132 p. [ISBN 978-2-9500907-3-7]

Jean-François CHASSAING, « Aux origines de l’ethnographie musicale en France. Les ‘musiques pittoresques’ aux expositions universelles », in Musique-Images-Instruments, La musique aux Expositions universelles, n°13, CNRS éditions, Paris, 2012.

Jean-François CHASSAING, « L’Harmonie au village. Histoire(s) de fanfares avec la Société musicale de Jenzat« , cat. exp. juillet à sept. 2010, pp. 47-127, in L’Harmonie au village, édit. Les amis de la vielle et SMJ, Jenzat, 2012, 132 p. [ISBN 978-2-9500907-2-0]

Jean-François CHASSAING, « Coup d’œil sur les photographes de l’Allier (1850-1950), pp. 3-22, in Marie-Anne CARADEC, Jean-François CHASSAING, Antoine PAILLET, Nouvelles images, les débuts de la photographie dans l’Allier, Nouvelles éditions Loubatières, Portet-sur-Garonne, 2012.

Jean-François CHASSAING, « Invitations au bal par les cousins et les cousines en Forterre bourbonnaise au début du XXe siècle », Bulletin de la Société d’émulation du Bourbonnais, tome 75, Moulins, décembre 2011, pp. 501-518, ill.

Jean-François CHASSAING, « Les concours de vielles et de cornemuses en Bourbonnais », Bulletin de la Société d’émulation du Bourbonnais, tome 74, Moulins, mars 2009, pp. 370-394, ill.

vielleuxJean-François CHASSAING, « Spécificités de la vielle Bressanne », pp. 80-87 in Le Vielleux, métamorphoses d’une figure d’artiste du XVIIe au XIXe siècle, Fage édit. , musée de Brou, Marie-Anne Sarda dir., cat. exp., Bourg-en-Bresse, 2008, 144 p.

Jean-François CHASSAING, « Le joueur de vielle : un musicien entre situation et représentation», pp. 88-95 in Le Vielleux, métamorphoses d’une figure d’artiste du XVIIe au XIXe siècle, Fage édit. , musée de Brou, Marie-Anne Sarda dir., cat. exp., Bourg-en-Bresse, 2008.

 

terres_en_BourbonnaisJean-François CHASSAING, « Culture de l’argile et représentation de la terre » pp. 7-20, « Plaques foyères en terre cuite de l’Allier», pp. 113-118, « Répertoire des artisans par communes, familles de potiers, tuiliers, briquetiers de l’Allier (1809-1937) », pp. 154-168, in Terres en Bourbonnais, la terre et ses usages à travers les collections des musées de l’Allier, Marie-Anne Caradec et Antoine Paillet dir., cat. exp, Association des Musées Bourbonnais, Moulins, 2007, 168 p.

Jean-François CHASSAING , « La facture instrumentale », Métiers d’Art en Auvergne, encyclopédie du voyage, Gallimard, Paris, 2005, pp. 34-35.

Jean-François CHASSAING, « Plaques de foyer en terre cuite en Bourbonnais», Bulletin de la Société d’émulation du Bourbonnais, tome 72, Moulins, 2004, pp. 18-37.

Jean-François CHASSAING, « Jean-Baptiste Bouillet, premier ethnographe de l’Auvergne », in [et maintenant, à nous de jouer !] biographie avec 2 CD’s, Conseil Général du Puy-de-Dôme, Clermont-Fd, Amta diff., 2004, pp. 3-23.

Jean-François CHASSAING, « Laurent Grillet (1851-1901) du traditionnel au baroque par Jenzat et Paris », TRAD Magazine, n° 90, 2003, pp. 48-49.

Jean-François CHASSAING, « La musique » in Encyclopédie Bonneton Allier Bourbonnais, Christine Bonneton éditeur, Paris, 1999, pp. 169-175.

Jean-François CHASSAING, «Catalogage scientifique des instruments de musique en milieu muséal », sous la dir. de Florence Gétreau, Mnatp/ CNRS, Paris, 1999, 135 p.

Livre007Jean-François CHASSAING, « Le réseau des vielles à roue, diffusion ou identification ? « , Musiques traditionnelles en Auvergne. Rencontres, identités, parcours, Revue d’Auvergne, n° spécial sous la dir. de José Dubreuil, Clermont-Fd, n° 550, 1999, pp. 112-120.

Jean-François CHASSAING, « A propos de quelques règles à clavier de vielle à roue », in Musique-Images-Instruments, Institut de recherche sur le patrimoine musical en France /CNRS, Klincksieck édit., Paris, 1998, pp. 178-185.

Livre008Jean-François CHASSAING, « L’espace commercial d’un luthier, dispersion des instruments, mobilité des musiciens « , in TRAD Magazine, n° 54, 1997, pp. 34-36.

Livre006Jean-François CHASSAING, « La relation luthier – musicien », Vielle à roue territoires illimités, Pierre Imbert dir., FAMDT éditions, 1996, pp. 104-113.

Jean-François CHASSAING, « Nicolas Bigourat, luthier à Moulins « , Bulletin de la Société d’Emulation du Bourbonnais, tome 67, Moulins, 1995, pp. 484-490.

Jean-François CHASSAING, « Le centre luthier de Jenzat, le contraire d’un conservatoire des formes et des genres », in TRAD Magazine, n°41, 1995, pp. 32-34.

Livre004Jean-François CHASSAING, La maison du luthier, musée de patrimoine ethnologique. Guide : équipement et techniques. édit. Les amis de la vielle, Jenzat, 1992, 40 p.

 

Livre003Jean-François CHASSAING, La vielle et les luthiers de Jenzat, 1988, Combronde, 144 p.

Livre002Jean-François CHASSAING, La tradition de cornemuse en Basse Auvergne et Sud Bourbonnais, thèse pour le doctorat d’ethnologie, université Lyon 2, Jean Girard directeur, éditions Ipomée, Moulins, 1983, 284 p.

CHERCHAPAIS, 1978, La vielle en Basse Auvergne, IEO, livret, 27 p.

CLASTRIER (V.), La vielle & l’univers de l’infinie roue-archet, Modal, coll. « Etudes », 2006. (avec DVD).

COGET (J.), 1982, Vielleux en Haute Marche, Ethnologia, Limoges, pp. 219-238.

CORRETTE (M.), 1763, La belle vielleuse, méthode pour apprendre (…) à jouer de la vielle, Paris, 1763, 1783, et autres.

DESTREM (Ph.), La vielle, réglage et entretien, éd. Amta, Riom.

Rinaldo DORO, « I maestri suonatori italiani », pp. 515-589, in George SAND, I maestri suonatori, Atene del Canavese (TO), trad. édit. 1853, 2017, 589 p.

DUBOIS ( A.) 1976, Méthode de vielle en 12 leçons, Sancerre.

DUFOURQ (N.), 1970, La musique à la cour de Louis XV d’après les Mémoires de Sourches et Luynes, 1681-1758, Paris, Picard,

DUPUITS (J-B.), 1741, Principes pour toucher de la viele, Paris.

Claude FLAGEL, « J’ai quitté la montagne…Vielleuses et vielleux savoyards à Paris aux XVIIIe et XIXe siècles », in Musique-Images-Instruments, n°16, CNRS éditions, Paris, 2016.

FLAGEL (C.), 1984, « Vielles de Normandie : La Terrassonite », Modal 5 , pp. 35-40.

FOUGERIT (A.), 1982, « Fabrication de vielles en Normandie au XVIIIe siècle », Modal 3, pp. 40-56.

Daniel FROUVELLE, « Vielles : l’outil informatique au service de la lutherie, essai de conception assistée par ordinateur », Pastel n° 37, Conservatoire Occitan, Toulouse, 1998, pp. 40-45.

Paul FUSTIER, « La vielle à roue : l’entrée en Arcadie », pp.73-79 in Le Vielleux, métamorphoses d’une figure d’artiste du XVIIe au XIXe siècle, Fage éditions, musée de Brou, cat. Exp. Bourg-en-Bresse, juin 2008, 144 p.

FUSTIER (P.), 2006, La vielle à roue dans la musique baroque française, L’Harmattan, Paris.

FUSTIER (P.), 2002, Pratique de la vielle à roue, époque baroque, SML, Béziers, 90 p.

François GASNAULT, «George, Michèle, Catherine et les autres : le ‘revival’ du côté du genre», in Musique-Images-Instruments, n°16, CNRS éditions, Paris, 2016.

Florence GETREAU, « Les belles vielleuses au XVIIIe siècle : du triomphe aux sarcasmes », in Musique-Images-Instruments, n°16, CNRS éditions, Paris, 2016.

Florence GETREAU, « L’enfant vielleux en France : mutations d’une pratique et d’un stéréotype pictural », pp. 55-63 in Le Vielleux, métamorphoses d’une figure d’artiste du XVIIe au XIXe siècle, Fage éditions, musée de Brou, cat. Exp. Bourg-en-Bresse, juin 2008, 144 p.

Florence GÉTREAU, Histoire des instruments et représentations de la musique en France, une mise en perspective disciplinaire dans le contexte international, habilitation à diriger des recherches (HDR), Université François Rabelais, Tours, 2006
http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/08/80/86/PDF/HDR_Getreau.pdf

Florence GETREAU, « Les belles vielleuses au siècle de Louis XV, peinture d’une mode triomphante », in Vielle à roue, territoires illimités, St.-Jouin-de-Milly, FAMDT éditions, collection Modal, 1996, pp. 90-103.

GETREAU (Fl.), 1996,  » Entre l’oral et l’écrit, pratiques, transmissions et théorie du métier de facteur d’instruments de musique « , Ethnologie française, t.3 , Armand Colin, Paris, pp. 504-519.

Livre009GETREAU (FI.) dir., 1988, Instrumentistes et Luthiers parisiens XVIIe-XIXe siècles, Paris.

GETREAU (Fl.), 1987, « Watteau et sa génération : contribution à la chronologie et à l’identification de deux instruments pastoraux », in Actes du Colloque international : de l’Image à l’Objet. La méthode critique en iconographie musicale, Imago Musicae, IV, p. 299-314.

GRILLET (L.), 1901, Les ancêtres du violon et du violoncelle, les luthiers et les fabricants d’archets, Paris, Charles Schmid, 2 vol.

Febo GUIZZI, « -Quella canzon m’intenerisce- Jeunes filles, vielles à roue et savoyards : réalité populaire ou mythe populiste ? », in Musique-Images-Instruments, n°16, CNRS éditions, Paris, 2016.

Jean-François HEINTZEN, «Deux ou trois choses que je sais d’elles… Quelques vielleuses du Centre de la France, de l’Ancien Régime à l’Etat Français », in Musique-Images-Instruments, n°16, CNRS éditions, Paris, 2016.

Jean-François HEINTZEN, Musiques discrètes et Société. Les pratiques musicales des milieux populaires, à travers le regard de l’autorité, dans les provinces du centre de la France. XVIIIe-XIXe siècles. Thèse pour le doctorat d’histoire, B. Dompnier dir. Université Blaise-Pascal, Clermont-Fd. II, juin 2007, tomes I -II-III : 705 p.

Jean-François HEINTZEN, « Bourbonnais, la plus récente des traditions », in Vielle à roue, territoires illimités, St.-Jouin de Milly, FAMDT éditions, collection Modal, 1996, pp. 54-69.

encoreunesauteuseJean-François HEINTZEN, Encore une sauteuse Monsieur le marquis ! AMTA, Riom, 1987.

HOLLINGER (R.) ,1982, Les musiques à bourdons, vielles à roue et cornemuses, La flûte de Pan, Paris. Rééd. en fac-simile 1999, avec nouvelle postface, addenda de l’auteur, discographie par Alain Swietlik, pp. 291-312. Ed. Ressouvenances.

IMBERT (P.), 1981, « Eugène Thomas, vielleux », Plein-Jeu n°1, édit. par les Musiciens routiniers, pp. 38-42.

Pierre IMBERT, coordinateur, 1996, Vielle à roue, territoires illimités, Modal, FAMDT éditions, 190 p.

Pierre IMBERT, livret du CD, La vielle en France, les maîtres de la vielle à roue [Hurdy-gurdy in France], enregistrements 1930-1991, Silex, Auvidis, 1994.

Instruments à cordes du Moyen-Age, Christian Rault dir., Actes du colloque de Royaumont, Cerimm, 1994, 207 p.

LA GRANDVILLE (F. de), 1984, Pré-catalogue des instruments de musique conservés dans les musées de France, Centre de recherche des instruments musicaux en France, Université de Reims.

LAPAIRE (H.), 1901, Vielles et cornemuses, Moulins, Crépin-Leblond, 154 p.

LEGER (P.), 1982, « Vielleux du Morvan du sud-est et du Creusot », Modal 3, pp. 25-30.

MABRU (L.), 1982, « Vielles et viélaires des Landes girondines », Modal 3, pp. 31-37.

Jean-Christophe MAILLARD, « L’association vielle à roue et musette aux XVIIe et XVIIIe siècles », pp. 65-71, in Le Vielleux, métamorphoses d’une figure d’artiste du XVIIe au XIXe siècle, Fage éditions, musée de Brou, cat. Exp. Bourg-en-Bresse, juin 2008, 144 p.

Claudie MARCEL DUBOIS (dir.), L’instrument de musique populaire, usage et symbole, cat. exp., Musée national des arts et traditions populaires, Paris, 1980.

MASSIP (C.), 1976, La vie des musiciens de Paris au temps de Mazarin, Paris, A. & J. Picard.

MILLIOT (S.), 1970, Documents inédits sur les luthiers parisiens du XVIIIe siècle, Paris.

Livre010MOïSES (L.), 1986, La vielle à roue en Belgique et Pays Bas, éd. La Renaissance du livre, Bruxelles, 82 p.

 

Livre011MOYRET (L.), 1986, La vielle en Bresse, cat. exp. musée de Brou, Bourg-en-Bresse.

PALMER ( S. et S.) 1980, The Hurdy-Gurdy, Londres.

Didier PERRE, Les joueurs de vielle à roue en Haute-Loire (1860-1950), Cahiers de la Haute-Loire, Revue d’études locales, 2017, Le Puy-en-Velay, pp. 175-229.

 

PERREAU (St.), 2001, Joseph Bodin de Boismortier 1689-1755, un musicien Lorrain-Catalan à la cour des Lumières, Presses du Languedoc, Montpellier.

PIGNOL (M.), 2004, La vielle à roue, découvrir, comprendre, fabriquer, avec la collaboration de Pascal Cranga et de Maurice Dupuis, livres 1 et 2, 266 p., livres 3 et 4, 224 p.

REBAUD (P.), 1985, « Fonctionnement du chevalet mobile de la vielle à roue », Modal 5, 3 p.

Livre012Gaston RIVIÈRE, 1990, Mémoires et souvenirs, AMTA Éditeur, Riom.

RIVIÈRE (G.), 1950, Méthode de vielle, chez l’auteur à Montluçon.

Rond des sorciers (le), 1979, La vielle, historique et lutherie, Vierzon, 58 p.

SAND (G.), 1853, Les maîtres sonneurs, rééd. Folio-Gallimard, 1979.

George SAND, I maestri suonatori, Atene del Canavese, San Giorgio Canavese (TO), trad. édit. 1853,  in appendice « I maestri suonatori italiani », ricerca a cura di Rinaldo Doro, 2017, 589 p.

vielleuxMarie-Anne SARDA (dir.), Le Vielleux, métamorphoses d’une figure d’artiste du XVIIe au XIXe siècle, Fage éditions, musée de Brou, cat. Exp. Bourg-en-Bresse, juin 2008, 144 p.

Antoine TERRASSON, 1741, Dissertation historique sur la vielle, Paris. Reprint.

Julien TIERSOT, 1931, La chanson populaire et les écrivains romantiques, PIon, Paris.

Laurent TIXIER, 1986, La vielle en Vendée.

VAN DER LINDEN (A.), 1950, Les aveugles de la Cour de Bourgogne, Revue Belge de musicologie.

WINTER (J.), ALLMO (P-F.), 1985, Lirans Hemligheter. La vielle à roue dans les pays scandinaves, Musikmuseets Skrifter, Stockolm, 375 p.

 

Quelques pistes discographiques sur le thème de la vielle à roue ont été publiées dans  » Vielle à roue, territoires illimités  » par Alain Swietlik (pp. 169-179).

Voir aussi sa discographie de la vielle in Hollinger (1999).

 

Quelques sites internet sur le thème de la vielle à roue et des musiques traditionnelles

EPINETTE DES VOSGES – http://epinette.free.fr – l’épinette des Vosges et ses cousines européennes et américaines (site du luthier Christophe Toussaint).

ICONOGRAPHIE DE LA CORNEMUSE – http://jeanluc.matte.free.fr iconographie de la cornemuse en France (site de Jean-Luc et Catherine Matte).

MAISONS DES CULTURES DU MONDE – http://www.mcm.asso.fr – changes et dialogue entre les expressions et les identités culturelles des peuples du monde.

MUSEE INSTRUMENTAL DE LA COUTURE-BOUSSEY – voir le site – musée du village normand célèbre pour sa lutherie d’instruments à vent.

ATELIERS D’ETHNOMUSICOLOGIE – http://www.adem.ch – musiques et danses du monde (le site des Ateliers d’ethnomusicologie de Genève).

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.